Goyim Blamed for Sins of Jewish Finance


In a delicious irony, the Jewish Communist historian Howard Zinnspent the first part of his classic, Peoples’ History of the United States excoriating the goyim for Christopher Columbus’ atrocities. Turns out Columbus was Jewish. As the Dearborn Independent explained in 1920, the rapacity of Western imperialism largely can be attributed to Jewish finance in the guise of national interest. (See

Source: Goyim Blamed for Sins of Jewish Finance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s