Un bouc-émissaire confirme que l’attentat d’Orlando n’est qu’un acte sous faux drapeau de la CIA


Henry Makow

False-Flag-sm

La vérité de l’histoire a été révélée à un ancien procureur du comté de Los Angeles par deux agents de police de Santa Monica qui sont depuis menacés de poursuites fédérales pour avoir évoqué l’incident.

Selon deux sources du ministère, James Wesley Howell a appelé la police de Santa Monica le dimanche matin prétendant qu’il avait besoin d’une protection contre la CIA. Howell a expliqué aux forces de l’ordre qu’il : « avait été piégé par la CIA – ils vont me tuer. »

Selon Howell, il se trouvait à Los Angeles pour rencontrer une autre personne dans le but de participer à une attaque simultanée contre les communautés gays en Floride et à Los Angeles.

Howell a déclaré en outre que « tout s’est détraqué. Dan était parti quand je suis arrivé ici. Ils ont tué le chef de l’attaque en Floride ce matin. Ils vont me tuer. J’ai besoin d’une protection. »

Selon…

View original post 515 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s