La réponse de l’Etat à ce “virus” n’est rien de plus qu’une arme de soumission massive


Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Rédigé par Gary Barnett via LewRockwell.com,

« Les grandes masses d’hommes, bien que théoriquement libres, sont considérées comme soumises à l’oppression et à l’exploitation de cent manières détestables. N’ont-elles aucun moyen de résistance ? Il est évident que si. Le pire des tyrans, même sous la ploutocratie démocratique, n’a qu’une gorge à trancher. Au moment où la majorité décidera de le renverser, il sera renversé. Mais la majorité n’a pas de détermination, elle ne peut pas s’imaginer prendre des risques ».

~ H. L. Mencken (1926). « Notes sur la démocratie », p. 50, Alfred A. Knopf

Les mesures draconiennes de l’État contre les masses nécessitent la coopération des masses. C’est l’essence de la soumission politique, et par conséquent, c’est le fondement du plan de «l’élite» dirigeante pour parvenir à une réinitialisation complète de l’économie mondiale et du contrôle total. À ce stade de l’intrigue, tout se passe comme les mondialistes l’attendaient, car la prise…

Voir l’article original 293 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s